Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 septembre 2013 7 22 /09 /septembre /2013 01:59

Blond , c'est aussi une petite ville sympathique avec sa place ombragée et ses emplacements reservés aux chevaux de passage.


cheval.jpg

Sur cette même place une église fortifiée (église de l'Ordination-de-Saint-Martin ) du 12 ème siècle.


eglise blond

 

L'église est inscrite au titre des monuments historiques le 6 février 19261.

 

De Blond, vous pouvez rejoindre les rochers de Puychaud dont le chaos de blocs de granit  a donné cours à de nombreuses superstitions...


800px-Rochers-de-puychaud-2.jpg


Il était une fois une pauvre veuve qui allait de village en village, quêtant ici une place pour dormir, là un peu de nourriture pour elle et ses deux enfants en bas âge. Les grands froids étaient venus et Noël approchait. La veille de ce jour, la pauvre femme arriva dans une bourgade du Limousin appelée Blond. Comme elle s’apprêtait à une porte pour demander du secours, elle entendit une voix qui disait : -Irons-nous à Puy-Chaud quand sonnera minuit ? Vous savez bien, enfants, que le plus grand rocher s’ouvre la nuit de Noël et découvre tout le temps que le prêtre élève l’hostie une grotte emplie d’or et de pierres précieuses ?

 

Sans écouter davantage et tirant ses enfants par la main, la veuve arriva sur la colline. A bout de forces, elle s’assit contre le plus gros rocher. En bas, l’où on devinait Blond tassé autour de son église, les sons joyeux de la cloche montèrent. La messe de minuit allait commencer. Soudain, un bruit étrange se produisit. Le roc s’était ouvert. Dans une cavité lumineuse brillaient des monceaux d’or et de diamants. La femme se précipita. A pleines mains, elle puisait dans le trésor fabuleux. Mais tandis qu’elle était ainsi occupée, le roc pivota de nouveau. Épouvantée, elle lâcha tout ce qu’elle avait pris et n’eut que le temps de s’enfuir, laissant ces deux enfants dans la caverne qui se referma sur eux.

 

Folle de désespoir, elle alla demander conseil au curé de Blond qui lui dit de se trouver au même endroit et à la même heure l’année d’après. Et, au Noël suivant, la mère recommença la douloureuse ascension. Bientôt, le rocher s’ouvrit. Au centre de la caverne, les deux enfants reposaient paisiblement, plus forts et plus grands d’une année. Sans même jeter un coup d’œil aux richesses accumulées autour d’elle, la mère se précipita vers eux et les entraîna dehors, juste avant que la cavité se refermait.

 

Non loin du chaos granitique de Puychaud se trouve un dolmen semi-enterré. Il se chuchote que c'est peut-être l'entrée de cette salle au trésor.

 

Mais une question vous taraude, y'a t- il ou pas la Jeanne dans cette église ?

Partager cet article

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans errances
commenter cet article

commentaires

ottocar 01/10/2013 21:56

il faudrait bien qu'on aille aussi par là... pensé à toi en allant à Oléron ces w-e de septembre.

eleonor du carloy 02/10/2013 09:02



Oui dommage que tu ne sois pas passé par Ethni'cité



Christian lemenuisiart 23/09/2013 05:50

Tu aimes jouer , mais j'en suis sur qu'elle est là
A bientôt

eleonor du carloy 23/09/2013 14:43



lol, je vous aurais un jour...



Chantal 22/09/2013 14:46

Coucou,
Très certainement...
Tu ne nous ferais pas languir ainsi si Dame Jehanne n'était pas présente en ce lieu magnifique...
J'espère bien avoir raison
Bisous, bisous
Chantal

eleonor du carloy 22/09/2013 21:17



hum,hum...