Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 mars 2015 7 29 /03 /mars /2015 05:11

Le dimanche des Rameaux est celébré le dimanche qui précède Pâques.

En Poitou, c'est le jour des  cornuelles.

On profitait autrefois de cette fête pour s'offrir une douceur en pleine période de carême, on faisait des cornuelles. La forme est sensée rappeler la trinité ,comme ça l'église tolére !

Et le  trou au milieu permettait d'y glisser un rameaux de buis pour le faire bénir à la messe. 

 

 

cornuelles.jpg

 

 

CORNUELLES

 

300 gr de farine, 100 gr de sucre, 75 gr de beurre, 5 cl d’anis, ½ sachet de levure chimique, 2 œufs

 

 

* Mélanger farine, sucre et beurre

* Ajouter l’anisette et 1 œuf

* Garder aux frais, 1 heures

* Abaisser la pâte à 1 centimètre d’épaisseur

* Découper les triangles, faire un trou au centre

* Dorer à l’œuf

* Cuire à 200 degrés pendant 20 minutes en surveillant

 

A la fin de la cuisson remettre un peu de dorure et parsemer de perles de couleurs

Remettre au four 3 minutes

A déguster froides

 

  

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans gourmandise!
commenter cet article
17 février 2015 2 17 /02 /février /2015 04:44

Mardi Gras

 

Faisons gras avant Carême!

A l’origine, avant la veille du début du carême, qui je vous le rappelle dure 40 jours, le mardi gras était un jour d’abondance et de joie, on faisait gras.

On finit les terrines, pâtés, rillettes.

Ce jour-là on s'amuse, on se déguise, surtout les enfants qui font le tour de leur village ou quartier en demandant  des œufs pour faire des beignets.

Demain, mercredi des cendres, débute le carême alors profitons-en !

 

BEIGNETS de Mardi Gras

250 gr de farine, 2 oeufs, 1c.à s. de sucre, 1 pincée de sel, 30 gr de beurre, et un peu de levure chimique, sucre glace


pate3.jpg

* Mélanger farine, sucre, levure.

* Malaxer avec le beurre.

* Battre les oeufs et les ajouter à la pâte

* Applatir au rouleau et découper des losanges, inciser un peu le milieu pour qu'ils gonflent mieux.




friture3.jpg



*Frire dans une huile bien chaude


*Egoutter et saupoudrer de sucre glace


Vous obtiendrez une trentaine de beignets

 

 

 

 

 

 

beignet3.jpg

 

Je suis la 4 ème génération à préparer des plats de beignets , pensez s' il y en a eu de fait …et de manger de ces douceurs que l'on retrouve juste une fois l'an sur notre table.

On y pense déjà une quinzaine de jours avant, on se régale, puis on les oublie jusqu'à l'année suivante. C'est sans doute pour cela qu'on les apprécie autant !

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans gourmandise!
commenter cet article
24 décembre 2014 3 24 /12 /décembre /2014 06:50

 

Après ce carnet de route de notre périple, il me reste juste le temps de préparer quelques douceurs de Noël

Vous avez 3 verres de farine, 1 de sucre ,1/2 de poudre d’amande, 125 gr de beurre, 1 œuf et 1/2 sachet de levure?

Alors Action !

* Faire ramollir le beurre à température ambiante.

* Verser la farine, le sucre, la levure et la poudre d’amande dans un saladier.

* Ajouter le beurre et Travailler à la main jusqu’à obtention d’une préparation sableuse.

* Ajouter l’œuf et travailler jusqu’à obtention d’une pâte lisse.

* Placer au frais pendant 1 heure.

* Préchauffer le four th 6 (180°). Etaler la pâte sur un plan de travail fariné. Découper des petits biscuits en utilisant des emporte-pièces de différentes formes.

* Cuire 10 minutes et laisser refroidir sur une grille.

 

bredele.jpg

 

 

J'ai varié les plaisirs en ajoutant : des raisins secs à une série, du chocolat pour une autre, gingembre, cannelle...

Bon réveillon à toutes

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans gourmandise!
commenter cet article
20 décembre 2014 6 20 /12 /décembre /2014 17:49

Je me suis demandée pourquoi on utilisait autant d'œufs dans la pâtisserie et les desserts portugais.

Explication, donnée par Elvira spécialiste de la cuisine portugaise et ,restauratrice :

"Jusqu'au milieu du 18 ème siècle, les filles des familles nobles allaient parfaire leur éducation dans des couvents, c'est sans doute pour cela qu'ils sont si nombreux au Portugal.

Ces novices, issues des meilleures familles portugaises  s'occupaient du poulailler et de la transformation des œufs en desserts. C'est à cette période que parait-il furent inventés de nombreux  desserts à base d'œufs.

Ainsi naquirent les Ovos moles, queijadas  (sortes de cheese-cakes ), les barrigas de freira (ventres de nonne), les papos de anjo (gorges d'ange), et le plus célèbre, le  pastel de nata , incontournable.


- "C'est une chose mais pourquoi tant de jaunes d'œufs ?

images.jpg

 

On trouve encore la réponse dans les couvents.

Les nonnes des couvents, à qui l'on doit la création de ces petites merveilles, utilisaient beaucoup de blancs d'œufs pour amidonner leurs cornettes.

Du coup, il fallait bien utiliser les jaunes d'une façon ou d'une autre..."

(Guide du Routard Portugal)


 

 

 

 

pastel.jpg

 

PASTEL DE NATA incontournable douceur portugaise


Recette d'Elvira  pour 15-20 unités

 

 


400 gr de pâte feuilletée pure beurre, 300 gr de sucre,2 œufs + 6 jaunes, 5 dl de lait, 2 c à s de farine, 1 dl d'eau, beurre, farine

* Préchauffer le four à 250ºC, dans mon cas. Beurrer des petits moules à muffins , réserver.

* Étaler finement la pâte feuilletée à l'aide d'un rouleau à pâtisserie sur le plan de travail fariné. Secouer la farine et humidifier l'un des côtés de la pâte avec un peu d'eau. Découper des disques de pâte de taille adaptée à celle des moules. Foncer les moules avec les disques de pâte, côté humide vers l'extérieur. Etaler du bout des doigts pour bien faire adhérer la pâte aux moules.

* Mettre l'eau et le sucre dans une casserole. Faire chauffer en remuant jusqu'à obtenir un sirop (lorsque l'on trempe une cuillère ou une fourchette dans le sirop, un fil fin qui accompagne le mouvement doit se former). Réserver.

* Battre les œufs avec les jaunes. Ajouter la farine préalablement dissoute dans un peu de lait et le lait restant. Bien mélanger. Verser le sirop en fil sans cesser de remuer.

* Faire chauffer la préparation au bain-marie pendant 10 minutes sans cesser de remuer. Retirer la crème de la chaleur et la répartir dans les moules.

* Enfourner à 250ºC pendant environ 25 minutes, où jusqu'à ce que les petits gâteaux soient bien dorés.

* Retirer les pastels de nata du four et les laisser refroidir avant de démouler. Servir à peine tièdes ou froids, en accompagnant à part avec du sucre en poudre et de la cannelle moulue.

Merci à Manuela pour sa dégustation délicieuse.

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans gourmandise!
commenter cet article
15 juin 2014 7 15 /06 /juin /2014 00:51

Antonin Carême donne ses ordres.


antonin.jpg

 

careme-4

La table est mise


salel-a-manger

Nous vous attendons

 menu.jpg


Fin gourmet , Talleyrand eut une table célèbre dans toute l'Europe. Son cuisinier, Carême, qui le servit pendant douze ans et a laissé un nom dans l'histoire de la gastronomie, excellait surtout en pâtisserie qu'il traitait en somptueuses pièces montées. Le maître de maison, lui, excellait dans l'art de recevoir et de traiter ses convives avec un sens délicat du protocole.

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans gourmandise!
commenter cet article
14 juin 2014 6 14 /06 /juin /2014 05:39

invitation.jpg

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans gourmandise!
commenter cet article
8 juin 2014 7 08 /06 /juin /2014 04:11

SIROP  DE TILLEUL

 

 250 gr de fleurs  ,1/2 litre d'eau bouillante, 500 gr de sucre

  

 * Faire infuser 8 heures

* Le lendemain, filtrer et ajouter 500 gr de sucre

* Faire bouillir 15 mn.

* Mettre en bouteille et conserver au frais et au sec.

 

 Et pour les lichous au gout plus corsé voici un petit apéritif facile a faire


  VIN DE TILLEUL


1  verre d’eau de vie, 40  feuilles de tilleul, 40  sucres, 1 l  vin blanc

 

 * Faire macérer 40 jours dans le vin et le sucre, mettre au soleil au moins 2 heures pour dynamiser la préparation

* Mettre en bouteille bouchée.

 

  

 

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans gourmandise!
commenter cet article
7 juin 2014 6 07 /06 /juin /2014 04:05

C'est le bon moment

Un rayon de soleil, un peu de chaleur et voilà que le tilleul éclate.

Il faut le ramasse. Je m'y colle !


TILLEUL.jpg

 

Après le rythme de ces dernières jours, cueillir le tilleul me parait lent et fastidieux mais je sais que je l'apprécierais cet hiver, au coin du feu.

 

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans gourmandise!
commenter cet article
2 mai 2014 5 02 /05 /mai /2014 04:20

kervalet.jpg

 

Promenez-vous dans le charmant village de Kervalet dont les origines remontent au 10 ème siècle.

C'était à l'époque un village important grâce au développement de la production de sel.

 

D'abord, on y construisit la chapelle Saint-Marc, de style gothique. Fermée !


eglise.jpg

Puis on invita la perasse. Vous comprendrez alors que ce n'est pas une boule sur le bord du toit de cette maison mais une toupie.

 

la-perasse

 

Et comme tout fini touojours autour de la table, si vous passez par là, je vous conseille celle- ci

 

fleur-de-sel.jpg

Le kig ha farz est excellent


Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans gourmandise!
commenter cet article
30 avril 2014 3 30 /04 /avril /2014 04:19

J'ai choisi 2 recettes que j'aime bien. Une de saison avec les radis nouveaux, l'autre qui permet d'utiliser des dernières pommes du verger.


sel.jpg

 

 

 

BEURRE DE FANES DE RADIS

 

 1 botte de radis avec leurs fanes, 125 gr de beurre mou,  Fleur de sel de Guérande,Piment d'Espelette

 

* Laver les radis et les sécher sur du papier absorbant. Conserver 2 cm de leurs tiges. Réserver les fanes à part.

* Fendre chaque radis en quatre sur les 3/4 de leur longueur, réserver au frais.

* Fouetter le beurre au batteur jusqu'à obtenir la consistance d'une crème.

* Laver les fanes ; cuire 2 minutes dans une casserole d'eau bouillante salée. Les plonger tout de suite dans un saladier contenant de l'eau glacée.

* Les égoutter, les passer au mixeur jusqu'à l'obtention d'une purée bien lisse.

* Incorporer au beurre ramolli. Ajouter la fleur de sel et le piment.

* Conserver le beurre au frais jusqu'au moment de l'utiliser.

Servir avec des tranches épaisses de pain au levain et les radis.

 

 

PETITS PUDDINSG AUX POMMES ET CARAMEL

 

Le pudding : 4 pommes, Le jus de 1/2 citron, 110 gr de sucre semoule, 300 gr de génoise ou de quatre-quarts, 2 c. à s. de jus de pomme, 2 c. à c. de sucre glace

 

Le caramel : 225 gr de beurre, 110 gr de sucre vergeoise, 10 cl de crème fraîche épaisse,1 c. à c. de fleur de sel

 

La crème anglaise : 2 jaunes d'œufs, 100 gr de sucre, 30 cl de crème liquide, 1 gousse de vanille

 

* Peler les pommes, ôter le cœur, couper la chair en morceaux. Arroser de jus de citron.

 * Cuire à feu moyen dans une casserole couverte avec 7,5 cl d'eau et le sucre semoule, jusqu'à ce que les morceaux soient tendres.

*  Remuer de temps en temps pour que les pommes ne collent pas au fond et pour les briser.

* Laisser refroidir complètement.

 

* Préparer le caramel : faire fondre à feu doux le beurre avec le sucre vergeoise et la crème fraîche dans une casserole. Remuer et laisser bouillir 2 min. Le caramel doit épaissir légèrement. Ajouter la fleur de sel et laisser refroidir.

 

* fouetter les jaunes d'œufs avec le sucre. Dans une petite casserole, chauffer la crème et la gousse de vanille jusqu'à frémissement. Retirer la gousse de vanille et ajouter la crème au mélange œufs-sucre sans cesser de fouetter. Reverser cette préparation dans la casserole et réduire en remuant jusqu'à ce qu'elle « nappe » une cuillère en bois. Filtrer et réserver au frais.

 

* Répartir la génoise ou le quatre-quarts au fond de 4 verres. Mouiller avec le jus de pomme. Une couche de pommes cuites, une cuillerée de sauce caramel, une de crème anglaise puis de sauce au caramel. Saupoudrer de sucre glace.

 

Recette tirée de l'ouvrage « Gourmandises Salées » publié aux Editions culinaires.

 

 

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans gourmandise!
commenter cet article