Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2011 7 13 /11 /novembre /2011 04:59

vaseMadame la Marquise était femme de lettre mais aussi femme de voyage !

Aller de Vitré à Grignan ne lui faisait pas peur, même si le confort des routes laissait à désirer !

Rien n'était laissé au hasard, Madame avait pensé à tout !

Pour son confort , elle emportait....


Cette belle pièce de porcelaine dorée à l'or fin qui lui servait d'urinoir !

Pas besoin, ainsi,  de s'arrêter dans la nature!

Elle l'utilisait dans le carrosse !

 

Ce petit vase de forme oblongue était aussi utilisé par les nobles dames de l'époque, pour uriner lors des sermons ...Il se nomme Bourdaloue.

 

Louis Bourdaloue, né à Bourges en 1632 est un jésuite français. Brillant prédicateur connu pour la qualité de ses sermons qu'il récitait presque théâtralement, il prêchait, dit-on, les yeux fermés.

Son nom est attaché à ce vase de soulagement , peut-être par allusion ironique à la longueur de ses sermons qui faisaient souffrir la vessie des dévotes!

 

Rien à voir avec la  tarte Bourdaloue, mariage suave de frangipane et de poires saupoudré de macarons écrasés, qui tient son nom de la rue Bourdaloue à Paris, rue où était établi le pâtissier qui l'inventa.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans cahier de lecture
commenter cet article

commentaires

lizagrèce 13/11/2011 21:09


Evidemment j'ai pensé immédiatement à la tarte !


jojo de radon 13/11/2011 16:56


des toilettes en or houaa, elle ne se refusait rien la dame LOL
bisous