Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2011 3 02 /11 /novembre /2011 03:21

dos-a-la-chemin-e3.jpg

 

En novembre

 

Une nuit de novembre, un meunier qui traversait la forêt s'endormit sur son cheval qui allait au pas.

Quand il se réveilla, il était prisonnier, serré de tous côtés par de grands chênes, par des arbres couchés et des branches mortes, par des ronces et des épines si pressées qu'un serpent n'eût pu y trouver passage.


Les feuilles sèches tremblaient, les branches se rompaient ou claquaient.

Le meunier comprit alors qu'il était tombé dans une assemblée de Mauvais Esprits, qui prennent toutes sortes de formes.


Il tira sur la bride, n'éperonna plus sa bête, et attendit le jour en priant Dieu.

Jusqu'à la pointe de l'aube, il fut tourmenté de mille façons.

Quand le chant du coq mit les mauvais esprits en fuite, il se trouva, sans savoir comment, au milieu d'un grand chemin.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans cahier de lecture
commenter cet article

commentaires

dalinele 13/11/2011 08:09


l'Eglise aussi a ses "story telling"...lol.... bien le bonjour gente dame!


jojo de radon 02/11/2011 19:01


et bien moi cela m'arrivait lorsque les fêtes duraient trop longtemps LOL
bisous


Claire-Cerise 02/11/2011 08:26


Et alors... et alors ? Que se passe-t-il ensuite ?? Où se grand chemin l'amène-t-il ? Tu en as trop dit ! Bizh