Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 octobre 2011 7 16 /10 /octobre /2011 02:20

La désalpe ? J’en rêvais depuis longtemps !

Je ne regrette pas cette journée qui reste une belle rencontre avec les armaillis et les vaches.

En ce jour de septembre, les armaillis et leurs troupeaux ont quitté l'alpage pour descendre dans les vallées.

 

desalpe1.jpg

mouton.jpg

Les vaches ? On les entend venir de loin

Elles sont sonnantes de lourdes cloches et si belles dans leurs parures fleuries.


 

 

 

 

La désalpe existe dès le Moyen-âge. A cette époque déjà, la région était connue pour sa  fabrication de fromage.

Ecoutons Monsieur Roland Niquille

« A la fin du 18 ème siècle, près d'une centaine d'alpages étaient en activité. On y produisait annuellement  14000 meules de fromages, de quoi donner à Charmey la réputation d'être le plus gros consommateur de sel de Suisse, un ingrédient indispensable à la fabrication.

 

Aujourd’hui encore, quatre mois durant, du haut de leurs pâturages, les armaillis perpétuent, au quotidien, les gestes de leurs aïeux. Le lait, tout engorgé des parfums subtils de la flore alpestre, est transformé directement au chalet dans un chaudron sur un feu de bois. Les meules sont ensuite acheminées aux caves de la pour y être affinées. C'est là qu'elles sont retournées, brossées et enduites de saumure quotidiennement pendant deux à trois mois. C'est un lourd travail qui requiert un savoir-faire pour assurer au gruyère sa saveur délicieusement racée.

 

La désalpe, le retour en plaine, c'est aussi le sentiment du devoir accompli, la fierté de s'inscrire dans une tradition. Et cette fierté se mesure à l'ardeur mise à décorer son troupeau. Fleurs, cloches, colliers de cuirs ornés de broderies, rien n'est trop beau. Les vaches fribourgeoises n'ont plus qu'à défiler majestueusement.  Noyées dans le tintamarre assourdissant que leur démarche impose aux cloches, les vaches sont les reines d'un jour dans la solennité de la désalpe. »

 


 

Partager cet article

Repost 0
Published by eleonor du carloy - dans personnes et personnalités
commenter cet article

commentaires